Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 14:48

Boucles d'oreille en fimo, réalisées à la demande

Fimo earrings, hand made on demand

 

Beaucoup plus de paires sur le site ALM, "boutique de Saucisseintrinseque"

Cliquez ici et commandez en ligne. Réception sous quelques jours.

 

P1041681P1041674

P1041664PC030133

PC190586PC220711

P1041657PC220732

PC130533PC080303

PC220771PC220708

PC220808PC250854

 

 

PC030147  PC030148

PC030149  PC040210

PC040180  PC040190

 

 

PC060250  PC060253

PC060260  PC060263

PC090352.JPG  PC090342.JPG

PC090373.JPG  PC130520

PC100388  PC100412 

PC130441  PC090324

 

(Prix : 5,50)

__________________________________________________________________________________

PC070279  PC130446

PC130498

(Prix 7,50)

 

___________________________________________________________________________________

 

PC190627

(Prix 10,50)

___________________________________________________________________________________

 

PC130547  PC130578

PC220681

 

(Prix 12,50, taille 4,5 cm de long et 6 cm de large)

 _____________________________________________________________________________________

Boucles d'oreilles en fimo et métal argenté/doré

Taille moyenne : 2,5 cm

Plus petite : 1 cm. Plus grande : 5 cm.

Prix par paire : 5,50€ + 0,78€ frais de port / 7,50€ + 0,78€ frais de port

en France métropolitaine.

Vous pouvez aussi préférer la remise en main propre, ou me demander

un courrier recommandé (frais de port 3€)

(Paris intramuros uniquement.)

 

Pour commander votre paire, contactez-moi à cette adresse

latanche@hotmail.com              (saucisse)

La réception se fait sous dix jours, selon la difficulté de réalisation.

_____________________________________________________________________________

Fimo earrings with silver-colored or golden metal

Smallest : 1 cm. Longest : 5 cm.

5.50 € a pair, add 0,78€ shipping (only shipping to France for now, sorry !)

You can also ask for a courrier recommandé (3€).

 

To order a pair, contact me at the following address

latanche@hotmail.com              (saucisse)

English and Spanish spoken.

Shipping may take up to 10 days.

I can also deliver them to you if you live in Paris.

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 18:56

 

 

Alors.

 

Tout a commencé, par un blocage.


Impossible de toucher un pinceau.

Il faut que vous sachiez que peindre, ce n'est pas anodin.

Ça demande d'être soit dans un état de sérénité absolue, auquel

cas on peut peindre des kilomètres ; soit dans un état de détresse

ou de perturbation extrême, auquel cas cela s'apparente à une

activité de survie, indispensable, comme un masque à oxygène

pour respirer, et même à un acte politique ou de rebellion.

 

Comme je ne suis ni dans la première situation ni dans la deuxième,

mais dans un espèce d'entre-deux m***ique, lymphatique et noncha-

lant, sans trop savoir ou je dois (p)oser le pas suivant, je n'y arrive pas.

Gnnnnh. Constipation de la production.


En fait, non, sur le papier, je continue de dessiner des modèles,

2 ou 3 par jour environ. J'ai donc quarante-douze mille projets de

meubles à réaliser, et il faudra que je rattrape tout ce temps 

quand j'aurai un atelier pour le faire, ou un espace suffisant.


C'est ça qui est consternant. "Quand j'aurai." Dans "Libérez votre

créativité", Julia Cameron explique que cette maligne petite

phrase s'immisce souvent dans le cerveau torturé des artistes qui

devraient créer, mais qui ne le font pas. Pour eux, il manque toujours

quelque chose : du temps, de l'argent, de l'espace, des subventions,

l'approbation de quelqu'un qu'ils estiment, etc.

 

Le résultat est le même. Ils ne créent pas. Ils attendent, que les

conditions parfaites soient réunies pour s'y mettre.

Seulement voilà, what if? Que va-t-il se passer si les conditions

attendues ne sont JAMAIS réunies? Doit-on laisser mourir ses "bébés"

créatifs virtuels? Doit-on attendre que quelqu'un d'autre réalise vos

idées avant vous?

 

Bien sûr que non.

Il faut donc se débloquer. Souvent, il est impossible de se forcer à

créer, c'est-à-dire d'attaquer le problème frontalement. Il faut y aller

doucement, latéralement, par des voies détournées. C'est ce qu'elle

conseille aux scénaristes de Hollywood en panne sèche devant leur

page blanche : faites de la broderie. Du tricot. De la cuisine. N'importe

quoi, mais qui soit créatif, et qui vous enlève le poids de la culpabilité

de ne pas travailler, alors que vous savez que vous devriez, que le temps

n'est pas extensible, etc.

 

Alors, je me suis d'abord tricoté une écharpe... Pas de pinceaux, pas

de peinture, rien à voir avec le dessin de près ou de loin.

Ça a donné ça ...

 

PC040230

 

C'est chaud et c'est douuux !! et je suis bien contente de l'avoir tricotée.

 

Puis, je me suis lancée tout doucement dans une activité régressive,

la pâte à modeler. La fimo, j'en avais entendu parler mais je me disais

que ça devait être difficile à travailler. Pas du tout. Un jeu d'enfant.

Vous créez des objets, vous cuisez une demie-heure, et paf. C'est hyper

solide et résistant.

 

Donc, voici mes petites créations...

 

PC030148

 

(Taille : 2,5 cm)

 

PC030147

 

Voui. On a le droit de pas porter les deux mêmes. (Enfin, demandez à

votre mère quand même, je sais pas)

 

PC030149

(Taille : 3 cm)

 

PC040190

(Taille : 2 cm de diamètre)

 

PC030133

 

Et mes préférées : (musique des beach boys)

 

PC040180

 

PC040183

 

Youhou duuuude !!! (surfing couscous)

 

PC040210

(Avec les chutes)

 

J'y ai tellement pris goût que j'en fait au moins deux paires par jour.

Après, il va falloir que je trouve quoi en faire... Les porter, ou vous les

envoyer... En tous cas je me suis remise à faire quelque chose de mes

dix doigts, c'est déjà ça !

 

 

 

Bisous les zamis !

 

So6 de noël



Repost 0
Published by saucisse - dans Fimo fun
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 22:58

 

Bon sang mais QU'EST-CE QUE C'EST?

 

J'ai vu le truc au salon du design.

Je suis sûre que ce n'était pas une hallucination.

Je n'avais pas pris de drogue.

J'étais dans un état normal.

J'ai eu ... une sorte d'expérience mystique esthétique,

comme dans 2001 l'odyssée de l'espace, ou dans Alien,

en voyant le truc.


Je l'ai trouvé fantastique.

 


 

PA245369

 

il vient directement d'une autre planète, sûrement de la galaxie

des années 70, far, far away. Son auteur doit être congelé dans un

vaisseau spatial en attendant que les civilisations des planètes

lointaines viennent s'emparer de la terre. Dedans, il y a sûrement des

fibres textiles mais en même temps optiques qui permettent d'espion-

ner discrètement les terriens.

 

PA245363

 

Une table? Peuh ! ne dites pas n'importe quoi !

Un chauffe-pied? Maiiiis bien sûuuur

Un bourre-chat? (Pour bourrer les chats dedans, voyons)

Une maison de hérissons pour l'hiver?

Un ...

Une ...

A vous. Essayez.

 


Je ne sais pas à quoi ça sert. 

Mais JE SAIS QUE JE LE VEUX !!!

 


 

Bisous les aliens

So6 de l'espace

 


Repost 0
Published by saucisse - dans Meuble-émoi
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 13:44

Les gars.

 

Un mois, c'est trop long. Trente jours avant de voir le

meuble du mois, je sais pas vous, mais moi je peux pas

tenir. Donc, j'ai décidé de transformer ma nouvelle rubri-

que "le meuble du mois" en "meuble-émoi", parce que

des meubles étonnants, j'en ai beaucoup, beaucoup à

vous montrer ...

 

Vous : Youpiiiii !

Moi : Youpiiii aussi !

 

Donc, attention les amis, là, faut que je vous montre un truc,

que j'ai eu l'immense chance de voir au salon "Design Elysées",

sur les champs donc, en octobre dernier. Un truc totalement

improbable, du dernier kitsch, et surtout, TRÈS pop art, mon

dada comme vous le savez.

 

Il s'agit d'un ... canapé. Si, si. 

 

PA245319

"La cova", autrement dit : le nid. (Sans déc?)

 

 

A ce qu'il paraît, il n'en existe que 6 dans le monde !

Pour ça que j'ai eu trop de chance de le voir !

Le design est de Gianni Ruffi, pour la maison italienne Poltronova.

Le canapé ou "daybed" vaut entre 50 et 70 000$... Je vous laisse

calculer le prix de chaque œuf-coussin.

Peut-être qu'ils éclosent, au bout d'un moment, et que ça donne

des petits poussins en tissu?

 

Je trouve ça un peu fort de café mais quand même, en tant

qu'aigle royale, je ne dédaignerais pas de me lover dans un tel

nid. Bon là où ça se complique c'est si vous avez des invités. 

 

Cot ? Vous picorerez bien quelque chose? Quelques graines?

 

Baci, les amis !

xx So6-on


 


Repost 0
Published by saucisse - dans Meuble-émoi
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:11

Salut les zamis,

 

Le temps est tout gris à Paris, il vous faut donc un peu de couleurs

dans votre vie ! 

Allez hop, suivez-moi.


PA285521


Je vais vous montrer une super expo, celle des jouets

en plastique de la créatrice tchèque Libuse Niklova, (1934

-1981), qui a révolutionné le monde du jouet en créant à l'aide

des nouveaux matériaux qu'étaient le caoutchouc et le plastique,

après la deuxième guerre mondiale, des objets colorés et fun pour

les enfants.

 

Je me suis régalée en déambulant entre ces animaux à pois, en

accordéon, tout ronds et sacrément gonflés (!) pour l'époque.

Un petit voyage dans la régression, ça peut pas faire de mal ...

L'expo est finie aux Arts Déco, alors en voici un aperçu pour

vous y replonger, avec bonheur, et avec bouée !

 

PA285508

 

PA285518 

 

PA285510

 

PA285506

 

PA285507

 

PA285503  PA285505

 

PA285502  PA285517

 

PA285509

 

PA285519

 

PA285520

Mes préférés, ce sont ceux-là : incroyable ce qu'on peut faire avec

un bout de tuyau en PVC !


 PA285515

 

PA285514

 Alors là, je vous vois venir.

 Non, c'est QUE pour les enfants on a dit !  

 L'expo s'appelle pas "Plastique Lubrique" que je sache !  Pfffffffff.

 

PA285511  PA285512

 

PA285513

 

Et puis il y a les plus anciens encore, qui sont trop chou !

 

PA285522  PA285524

 

            PA285523

Deux oursons blancs sur la banquise, trop mignooooon je craque !

 

Bon, je ne sais pas vous mais cette expo m'a donné une furieuse envie

de retrouver mon doudou ! (Euh... mais est-ce que j'en avais un?)

Et mon unique barbie, mon babar fabriqué par mamie, mes lunettes

kinorama, mes billets de banque en bois, (eh au fait ça n'a pas changé !

je fais toujours des chèques en bois, dis donc !), ma grande vache en

peluche, mes Tintin, etc, etc, etc...

 

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH j'ai 7 ans !

 

Merci madame !

 

Bisous

So6-7

Repost 0
Published by saucisse - dans Saucisse sort
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 18:45

Amis du design et du chouette, bonsoir.

 

Je lance une nouvelle catégorie, le meuble

du mois. Je suis comme ça, moi.

Histoire de parfaire ensemble notre culture

meublesque (ou meublienne, c'est selon).

 

Ce mois-ci :

 

PA285481

 

La Elephant Chair, de Bernard Rancillac.

Elle a été éditée pour la première fois en 1985,

à moins que je ne me ... trompe.(warf).

 

Chouette non?

 

Bises et barrissements ébahis,

So6

 

 

Repost 0
Published by saucisse - dans Meuble-émoi
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 09:14

Chers Nerds,

 

(Nb : nerd = personne coincée qui reste derrière son ordi

au lieu d'établir des interactions sociales dans la réalité)

 

Heureusement que je suis là, car moi j'éteins de temps en temps

mon ordi pour aller voir les expos que vous devriez aller voir si vous

n'êtiez pas en train d'écrire des commentaires fascinants sur Facebook.

Rien que ce jeudi, je ne l'ai pas fait exprès, mais TROIS expos en

une soirée.

 

En fait, j'étais partie voir "Les curiosités d'un Designer", au musée

des Arts Décoratifs, qui jouxte le Louvre. Il s'agit d'une expo

sur Maarten Baas, dont bien sûr (car je suis ignare) je n'avais jamais

entendu parler avant, mais qui depuis que j'ai vu ce qu'il fait est

devenu mon maître absolu (en matière de meubles, calmez-vous),

un designer hollandais, contemporain, qui fait une carrière fulgurante

et pour cause.

 

410d0ea364c44bc579b59b0b0db0feb7`

 

maarten baas designer 2009-1

 

Eh bien, les amis, bien que cet être soit ABSOLUMENT génial, pour la

première fois je ne vous conseille pas du tout d'aller à l'expo. A la limite,

il vaudrait mieux aller voir son showroom en Hollande, car le musée

des Arts Décos a massacré l'exposition de son œuvre.

 

Ses meubles, pour infos, dont tout les magazines déco vous parlent

en ce moment, c'est ça :

 

bedesign-empty-chair-par-maarten-baas-pour-amnesty-internat

 

(La chaise qu'il a réalisée pour Amnesty International) ; mais aussi ça :

 

53586970 pBAAS Maarten-CLAY chair yellow mobiliermartinbaas 3

 

2008 5 2 16 50 16--32008 5 2 16 49 52--2

Le mieux, c'est que vous consultiez son site "Baas", pour voir de quoi il retourne.

J'adore son idée de meubles "fondus", intitulés "Clay" et le côté massif de ses

meubles en acier, intitulés "Sculpt" (ci-dessous).

 

182  186

188

2009 5 25 12 26 52--11 sculpt cuboard2007

Celui là est en bois.

 

Maarten Baas, il est comme ça. Il n'hésite pas à détruire pour reconstruire : 

il fout tranquillement le feu à des chaises ou des objets, et les traite à la résine

lorsqu'ils sont refroidis. Cette série noire s'appelle "Smoke".

 

Passant d'un genre à l'autre, il joue avec les matières, bouleversant

leurs impossibilités techniques, comme par exemple avec "Plastic chair

in wood", ou cette table en bois qui fond, tout à fait surréalistes, que Dali

ou Magritte n'auraient pas reniées : 

 

2008 4 28 12 39 56--lawn chair side front low resmarten-baas-designmiami-front

Génial, non?

 

Donc, vous voyez, c'est du lourd. Du frais, du sang neuf dans la déco et

le design, car ce qu'il fait personne ne l'avait fait avant lui. Il faut aussi

voir ses horloges, qui sont absolument géniales, comme cette armoire

horloge dont le cadran est illuminé et qui projette un film, comme si

un homme était à l'intérieur et dessinait l'avancée des aiguilles et donc

du temps (c'est difficile à expliquer) ou ce film de 24h ou deux hommes

sont filmés du dessus dans un cercle, en train de balayer deux monticules

de sable en longueur qui représentent les aiguilles (il faut le voir pour

comprendre ce que je dis, mais bref).

 

PA285491  PA285492

(Il y a un monsieur à l'intérieur qui redessine l'aiguille, toutes les minutes)

 

Eh bien, devant un tel génie, qui n'a tenez vous bien que 34 ans, que font

les Arts Déco? Ils entassent tous ses objets dans trois minuscules cabines,

censées représenter des pièces mais qui sont à peu près grandes comme

vos toilettes, bourrent ses meubles dedans, de sorte que vous les recon-

naissez à grand-peine et que vous ne les distinguez que grâce à la notice

qui est affichée à côté, et, pour couronner le tout, l'éclairage de ces pièces

est au maximum à 10 watts, à côté le salon de la maison de la famille Adams

irradie de lumière.

 

Si on avait voulu cacher ses œuvres, on n'aurait pas procédé autrement.

Tant qu'à faire, retournons la Joconde contre le mur. Ça nous permettra

d'admirer le cadre.

De ce fait, la visite dure environ une quinzaine de minutes. Le tout facturé

9 euros, comme de bien entendu. Vous avez de la chance que je ne fasse

pas partie du 50 millions de consommateurs pour les arts.

 

Bref, c'est un véritable SCANDALE.

 

Juste pour vous donner un aperçu du massacre :


PA285486  PA285493

 

PA285497  PA285500

Vous ne voyez rien? C'est normal. C'est le nouveau concept des Arts

Déco : l'expo dans le noir.


PA285495

 

PA285499 PA285489

 

PA285490

 

Seau à champagne en argent fondu. (L'objet est très beau, faites

comme si vous le voyiez, enfin)


PA285494

 

 

Comme nous étions sur notre faim, pour ne pas dire furax,

la personne qui visitait avec moi et moi-même, et que nous êtions là

en nocturne, donc dans une atmosphère un peu plus détendue pour les

gardiens, ils nous ont permis (ô joie) d'aller voir les autres expos, à

savoir "Plastique ludique", je vous en parle bientôt, et aussi la prodigieuse

expo de mode de Hussein Chalayan, créateur de mode chypriote qui est lui

aussi un génie. (D'ailleurs je vous la conseille ab-so-lu-ment cette expo,

même si comme moi vous n'êtes pas trop fan de mode, car c'est un des

créateurs les plus intéressants que j'aie vus ces derniers temps.

Ses robes conceptuelles vous emmènent aux confins d'un univers créatif

délirant. Une merveille.)

 

Voilà, donc je ne sais pas si Maarten est content, mais moi si j'étais lui,

je ne le serais pas trop... Mais ça a l'air d'être une bonne nature, et

comme ses meubles apparaissent partout ailleurs...

Peut-être que c'est bien d'avoir ses créations exposées dans un grand

musée parisien, juste-à-côté-du-Louvre...quand on a 34 ans... mais

pas à n'importe quel prix.

 

C'est un peu comme si on vous disait : bon, tu vas exposer au Moma, 

à New York. Mais dans les toilettes. Tu prends?

 

Perso... je connais ma réponse ...

 

Gros bisous les loulous, et bonch wikendch.

xx So6

 

PS : information expresse de dernière minute : on m'informe

que Maarten Baas serait lui-même responsable de cette

mise en scène ! C'est à n'y rien comprendre !

Le musée des Arts Décoratifs n'y est donc pour rien.

Enfin si. Peut-être qu'ils auraient pu lui dire ...

Tu sais, Maarten, tant de personnes voudraient VOIR tes

oeuvres en vrai, pas devenir aveugle en tentant de les distinguer...

 

Chers amis, quel dommage. Il va  tout de même falloir que j'aille

en Hollande pour lui dire !

 

Merci aux personnes qui lisent conscienscieusement

mes articles. Cela me touche beaucoup. 

 

Cordialement,

So6


 

Repost 0
Published by saucisse - dans Saucisse sort
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 21:05

 

 

Les gars,

 

Dans la vie tout n'est pas noir. Ce qui ne l'est pas

en tous cas, ce sont mes objets.

J'ai décidé de me mettre à l'art contempo, et au pop

art, enfin de m'affranchir des contraintes de l'utile,

donc, voici, tadaaa, ci-dessous, ma première oeuvre

d'art totalement inutilisable (mais pas inutile.)

 

Ça s'appelle, en français, "Dîner à l'étouffée"

et en anglais, parce que ça m'est d'abord venu dans

cette langue, "Stifled dinner". Les objets sont étouffés 

par leur jolie pellicule colorée.

Ils célèbrent l'impossibilité de manger. 

 

          PA245309

 

(Comme vous le voyez, j'ai un besoin urgent de photographe

pour mettre en valeur mes oeuvres...)

 

PA245310

 

Voilà.

 

PA245313

 

PA245308

 

Il n'est pas anodin que les objets soient étouffés par un filtre 

qui évoque celui de l'enfance... Je vous laisse étudier les ré-

sonnances psychanalytiques de mes oeuvres.

(Un enfant de 5 ans y arriverait, NDLR)

 

Sur ce, l'artiste vous dit bonsoir :)

Pop Saucisse 

Repost 0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 09:42

Salut.

 

Ces derniers temps, je me suis demandée si j'étais encore

en vie. Je traverse une période trash, où je me sens à peu près

comme la carcasse d'un cheval mort à qui on filerait encore des

coups de pieds. J'ai plus envie de rien, la vie est moche et les

gens sont cons. Je vais au boulot sous respirateur artificiel,

en me traînant.

 

Du coup, j'étais dans un mood parfait pour aller à ce vernissage,

nostalgique, sur les années punk, dans la boutique Renoma à Paris

dans le seizième. J'ai fait un tour, je me suis abstenue de boire et

de fumer (parce que c'est ça, aujourd'hui, la vraie punk attitude à

Paris), et j'ai regardé. Je peux parfaitement comprendre, de l'inté-

rieur, le mouvement punk. Je dirais même, que je la ressens dans

ma chair, cette révolte désespérée contre tout ce qui est force de

vie, et cette envie de tout détruire, avec les dents, ou à coup de

semelles de grosses godasses.

 

Le vernissage était super, surtout la bande son, (un mini-boeuf par

des énervés de la batterie comme j'aime) et surtout parce que

j'ai réussi à éviter le gros lourdaud qui me collait discrètement,

son verre à la main, tentant avec force sourires cajoleurs de

m'indiquer qu'il serait tout prêt à me faire visiter l'intérieur cuir

de sa laguna. Pas de chance mon gars. Tu es trop propre sur toi.

 

PA215353

 

Alors on peut jeter l'opprobre (huhu) sur cette tentative de récup

commerciale du mouvement punk, sauf qu'en l'occurrence il s'agit

de photographes qui exposent sur une période qu'ils ont vécue, et

y a comme un goût de revenez-y.


Dans la crise, dans la situation du pays, comme dans nos vies

personnelles, le trash fait son retour. Il y a de la révolte larvée, du

désespoir, du noir et pas d'avenir. No future, mec. Et c'est pas un

baltringue socialiste en forme de casimir (mais en plus gentil), qui

peut porter les espoirs de changement de tout un peuple qui en a

plus qu'assez qu'on se foute de sa gueule. Les punks anglais des

années 80 disaient fuck you à la Reine, fuck you à Thatcher, fuck you

au système, et fuck you à la vie et à la santé. Plutôt crever, en sniffant

de la glu, en écoutant des sons saturés, en se piquant jusqu'à la der-

nière fois. Même si on n'en arrivera probablement pas là cette fois,

la saveur y est. Sous une autre forme, la bête s'est réveillée en nous.

 

PA215347

 

La Cène, revisitée...avec Warhol et Iggy Pop

 

PA215360

 

         PA215367

J'adore ces pompes. Elles me donnent envie de faire bouffer

leurs ballerines à toutes ces minettes du métro vernis-à-onglées.

Il y a aussi celles là, et elles sont do-it-yourself. 

 

PA215356

 

PA215350

 

PA215349

 

         PA215351

 

PA215346

 

        PA215357

 

PA215365

 

       PA215358

 

PA215361

 

PA215348

 

            PA215366

 

En me regardant dans ces miroirs cassés, parce que les vernissages ça

sert à ça, à se repositionner par rapport à l'art que font les autres, je me

suis demandé ce que ça serait, une saucisse punk.

Une saucisse, c'est rond, c'est chaud, c'est bon et c'est revigorant dans

le creux de l'hiver, quand il fait bien froid. Alors une saucisse trash...

je ne sais pas ... une merguez calcinée? Une saucisse éventrée par terre

avec beaucoup de ketchup ? Il faudra que j'y réfléchisse ...

 

Bises les loulous,

Je pense à vous mais faut me laisser, maintenant, parce que je suis 

un peu infréquentable...Ne vous inquiétez pas. Je fais un tour underground

et je reviens.

 

xx

 

 

 

 

 

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:09

 

Buongiorno.

 

Avec beaucoup de retard, parce que je suis une grosse

faignasse, voici mon compte-rendu du Off de la Paris Design

Week.

 

Soit dit en passant, je pense que quand on utilise cette

expression, le "Off de la Paris Design Week", on est défini-

tivement passé de l'autre côté de la barrière, celle qui sépare

les bobos du commun des mortels, et ce de manière irrémé-

diable. 

 

Et justement, je viens de lire, que dis-je de dévorer, (merci

Noémie) un bouquin qui s'intitule Bobos de Merde, de Benoît

Daragon et Bixente Barnetche et qui décrit de manière

drôle et grinçante les travers de cette übersociété, qui ne se

prend pas pour de la m. justement et qui a ses codes et ses

valeurs.

 

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que moi,

Saucisse, toute hors-catégorie que je sois, toute rebelle

à toute forme de classification, toute pro-prolo et antiprivilèges

que je sois restée depuis mes débuts en rase-campagne, j'en

étais devenue une.

 

 

Êtes-vous un bobo?

Un des critères pour le savoir : y a-t-il des yaourts Michel

et Augustin dans votre frigo? Attendez... je vérifie... Je crains

que oui. C'est pas tout à fait de ma faute, plutôt celle de mon

coloc, mais en fait je pense que je suis un cran au

dessus puisque moi, ma chère, je suis ENCORE plus bio : je

fais mes propres yaourts, dans ma yaourtière. Et aussi je dis :

"je me rends au Off de la Paris Design Week."

J'ai bien peur que mon cas de boboïte ne soit grave et incu-

rable, et je vous le dis en direct de mon petit duplex à Abbesses.

 

Bref, par un temps radieux et broyant du noir,

P9185164

 

me voici en route vers la baleine de la Seine, la toute neuve 

Cité de la Mode et du Design.

 

P9185165

 

Des tas de petites expositions, de l'avant-garde de la

jeune création. Mais heu... Pourquoi je n'expose pas, moi?

Patience les gars. Rien ne sert de courir. En attendant, on

se rince l'oeil...

P9185167

 

P9185169

Incroyable ! C'est du bois...

P9185175

 

P9185173

 

P9185171

 

P9185176

 

Ci-dessous : ne riez pas. Ça pourrait être votre chambre d'étudiant.

Vous pourriez être obligé de dormir là.

 

P9185177

 

P9185178

 

Vous vous souvenez de ce que je vous disais sur les meubles

textiles? C'est Fasheune.

J'adore le truc qui vomit ! Moi je l'aurais appelé : "Bleuargh".

 

P9185179

 

P9185181

 

La simplicité, efficace. <3.

 

P9185182

 

Le bois brut revient en force dans le design. Mais l'a-t-il

jamais quitté?

 

P9185183 P9185184

 

P9185185

 

P9185186

 

Trop fun ! Le surf GONFLABLE.

 

P9185187

  

 

 

 

 

 

La preuve, que certains artistes font

 encore plus kitsch que moi ! Ce fauteuil

 en mammouth devrait faire grand bruit.

 

 

 P9185188

 

Il fallait oser... P9185189

 

P9185191

 

Alors ça, ce n'est pas un jeune créateur. C'est le mobilier de la

passerelle de la cité de la Mode et du Design. Mais comme

j'aime bien, je vous le montre aussi.

 

P9185192

 

Jeu de perspectives... bien vu !

 

P9185194

 

 

P9185195

 

P9185196

 

Vous avez l'heure? Oui !!

 

P9185197

 

P9185198 

 

Aah ! Celle-ci, je l'avais imaginée et même dessinée.

Mais quelqu'un l'a réalisée avant moi... C'est la vie !


P9185199

 

P9185200

 

P9185203

 

60s forever...

 

P9185201

 

Ça PEUT être pratique... Je dis bien ça peut.

 

P9185202

 

Ensuite, il y avait une exposition hommage au Japon, après

le drame de Fukushima. Les oeuvres, des plus grands créateurs

actuels de la place de Paris et d'ailleurs, toutes disciplines con-

fondues (mode, design, cuisine etc.), représentaient le Japon.

Je ne vous mets que ma préférée, la contribution de Pierre

Hermé, célèbre créateur de macarons connu dans le monde 

entier... J'aime. Je like. On en mangerait !

 

P9185204

 

Voilà !

 

Bises les loulous !

"Bob le bobo" Saucisse.


 

 

 

NB : (Pour mumme !) Le terme bobo vient de la contraction de Bourgeois et Bohème, et

désigne une partie de la population, plutôt parisienne, très "bio" et commerce équitable,

qui est plutôt fortunée mais intègre une composante "artiste" et hippie. Les bobos ne sont

pas apparus en premier lieu en France, mais plutôt aux Etats-Unis. Le terme est entré dans

le langage courant désormais.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de saucisse
  • Le blog de saucisse
  • : Vous avez envie de jeter votre armoire normande? Votre parapluie en plastique retourné? L'abat-jour à pompon de mamie Simone? EEEEplàààà! Pas si vite! Appelez moi, je viens les chercher !
  • Contact

Les Boutiques / Where to shop

Sur A Little Market / Mercerie

(cliquez sur les boutiques pour accéder)

 

Saucisseintrinsèque

(Meubles, Déco, et Bijoux)

All Things Natural

(Bijoux et Déco en matériaux naturels)

Saucisse Mercerie

(tissus, matériaux, perles, boutons, création)

 

Sur Etsy

(Click on following links to visit)

 

TheSausage

(Funny Jewelry)

SophieLDesign

(Design, Furniture, Vintage)

All Things Natural

(Natural Jewels and Decoration)

 

 

 

 

 

Recherche

Suis là aussi

6 85a51a549ce5a0c704cc5b274b6df37eSaucisseintrinseque

Clique sur "Go to Facebook"

 

 

ME CONTACTER

PAR MAIL : latanche@hotmail.com

Vous

compteur pour blog