Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 17:38

Si, si.

 

L'autre jour, dans le cadre d'une sorte de rétrospective

Kubrick que je fais chez moi, idée qui m'est venue après

avoir vu la fantastique expo Kubrick qui se tient à la ciné-

mathèque en ce moment, je regardais ce monument du

cinéma qu'est The Shining.

 

Je l'avais déjà vu, ce qui m'a permis déjà de le regarder

tranquillement en mâchouillant un chewing-gum, et non

pas de hurler de terreur en voyant cet andouille avec sa

hache, mais aussi de noter une foule de détails qui m'

avaient échappé la première fois.

 

Notamment, les décors de l'Overlook Hotel, dans lequel

se déroule l'action.

 

Et j'en suis venue à me dire, que finalement toute l'horreur

du film ne réside pas forcément dans les scènes de bizarrerie

fantômatique propres à Stephen King, ni même dans l'interpré-

tation magistrale du détraqué mental par un Jack Nicholson en

forme, mais dans ... la couleur de la moquette.

 

Car le moins qu'on puisse dire, si vous me permettez cette

blague des années 80, (les plus jeunes ne pourront pas com-

prendre), c'est que le décorateur n'avait pas lu Vénilia.

 

En fait, c'est très important car beaucoup de scènes, censées

être vues par un petit garçon de cinq ans, sont filmées au ras

du sol, ce qui permet de voir la moquette de très près.

 

Vous avez tous certainement en tête cette image :


P6161092

 

Ou celle-là :

 

P6161094

 

Qui sont les deux images les plus connues du film avec

la tête de Nicholson dans le trou de porte qu'il a taillé à la

hache.

 

Pourtant, il y a d'innombrables autres décors tout aussi

intéressants dans The Shining, tant parce qu'ils contribuent 

à flouter la frontière passé (les années 20, motifs art-déco)

/ présent (les années 60/70, un mélange de décors sixties et

de Kitsch américain, notion que je définirai plus tard...)

que parce qu'ils annoncent, avec la couleur rouge omnipré-

sente, le meurtre à venir, ou encore la pourriture (la chambre

237 est verte, comme la moisissure qui apparait sur la peau

de la jeune/vieille femme que Jack Torrance/Nicholson em-

brasse...)

 

Bref les décors sont autant d'indices qui renforcent l'histoire,

l'annoncent et la mettent en scène.

Mais au-delà de ça, ils sont aussi très jolis à regarder.

Par exemple, je ne sais pas vous mais moi je craque sur les

toilettes de l'hôtel : 

 

P6161119

 

...Où a lieu une scène d'une intensité dramatique incroyable,

Jack Torrance "découvrant" en quelque sorte qu'il est le

tueur.

 

P6161114

 

Contrairement aux toilettes, résolument modernes, la salle

de bain de la chambre 237 (où il se passe des trucs bizarres),

est teintée du charme suranné du style art-déco.

Avec un petit rideau de douche qui vous fait penser à ?

Penser à ?

 

Psychose, de Hitchcock, bien sûr...Pas fou, le réal.

Concentrez-vous sur le rideau, vous là...Oui, vous.

P6161116

Bon sauf que là c'est l'inverse, le danger vient de la

baignoire, héhé.

 

Ces pièces sont d'autant plus bizarres, qu'incohérentes

avec le reste du style de l'hôtel : un mélange d'intérieur

du type "log cabin" (en gros, le style "bûcheron"), de

la grandiloquence des accessoires des années 20 et 30 (par

exemple : les lustres, les fauteuils clubs), et de tapis de sol

des années 70, avec des motifs rappelant l'art Amérindien.

Oufffa ! En ce qui me concerne, je frise l'indigestion.

 

C'est ce que j'appelle "le kitsch américain", qui tente souvent

les mélanges les plus improbables entre des accessoires

"faisant ancien", ou "faisant couleur locale" (genre coussins

à fleurs, tête de cerf, chapeau de cowboy, etc.) avec des motifs

tout à fait modernes (genre des tableaux cubistes.)

 

Illustration :

 

P6161128

 

P6161131

 

Gasp ! Personnellement, ce style me donne la chair de poule.

Et ce n'est pas seulement parce qu'il y a un psychopathe

au milieu de la pièce.

 

Autre exemple, de la conjonction art-déco/ sixties,

le couloir qui mène à la Gold Room, ancienne salle de bal

de l'hôtel, où se tient une soirée au milieu du film : là 

encore, tout est une question de moquette ...

 

P6161095

 

P6161105

 

La continuité entre les images, et le glissement d'une

époque à l'autre, sont assurés par la disposition des canapés

rouge vif, qui ponctuent le décor comme des gouttes de

sang annonciatrices du massacre à venir. Cette scène

précède d'ailleurs la scène des toilettes, et les décors

utilisant le même rouge sont nombreux :

 

La chambre du cuisinier dans son hôtel à Miami, qui entend

l'appel du "shining" ...


P6161106

 

Certains tapis ...

 

P6161123

 

(Voire tous?)

P6161124

Et euh... vous avez vu la couleur du pull du petit garçon?

 

Il y a ensuite le fameux ascenseur ... Vous vous souvenez...

Mais si ...

 

P6161135

 

Ah, ça vous revient?

 

Enfin cette pièce, en sous-sol, qu'on aperçoit au

summum de l'épouvante :

 

P6161134

 

C'est comme si le personnage était d'ailleurs pris au piège

de cette couleur, qui inonde littéralement la totalité du décor.

 

Alors? Hein? Qu'est-ce que vous en dites?

Héhé, vous n'aviez pas remarqué tout ça. Moi non plus, 

la première fois.

 

C'est comme la moquette de la chambre 237.

Je vous laisse essayer de vous rappeler : est-elle jaune?

Violette? Marron?

 

Perdu !

Elle est particulièrement gratinée, si vous voulez mon avis,

surtout avec ces transcendants fauteuils roses, et cette

tapisserie beige passablement non-assortie.

Re-gasp :

 

P6161109

 

P6161113

 

Là encore, trait de génie du décorateur : les motifs sont

résolument art-déco, mais la couleur, surtout le violet,

vraiment sixties.

 

Quand au couvre-lit ... Je vous laisse courir vers les

toilettes... Moi j'y suis déjà.

 

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin ; l'intérieur de

l'appartement des hôtes :

 

P6161118

 

Quoi de plus saisissant que ce plan, mettant en relief

la violence du contraste personnage / décor :

à ce moment là du film, vers la fin, Jack a clairement

pété les plombs. Il recherche frénétiquement son fils et

sa femme pour les découper en petits morceaux avec sa

belle hache toute neuve, enfin, il est possible qu'il s'en

soit déjà servi, un tout petit peu. cet énergumène traverse

un champ de marguerites, petites fleurs paisibles sur la

tapisserie, parfaitement assorties avec le jaune pastel

très doux de la porte. Clairement, le ver est dans le fruit...

Les petites fleurs du doux cocon familial sont bousculées

par un ouragan de folie et de violence sanguinaire.

 

Ça vous parle? Moi oui. Notez en plus la vue en plongée,

qui indique nettement qu'à partir de là, les gars, c'est

la descente aux enfers. Quand on voit ce que Jack fait

des belles portes jaunes ensuite ...

Ça vous file la chair de poule ...

 

Hein Jack / Delbert ? Tu te calmes, maintenant.

          shining.jpg

 

Ou sinon, j'appelle le décorateur et il viendra chez toi...

 

Voilà les gars. c'est tout pour aujourd'hui.

Et la prochaine fois que vous regarderez un film, faites

donc un peu plus attention aux décors... Il n'y a pas que

dans In the Mood for Love qu'ils sont importants ...

 

Et surtout, surtout, faites bien attention en choisissant

les motifs de votre prochaine moquette : il y en a que ça

a rendu fous ... Danny !!!! Daaaaaaaannnnnnnnyyyyyy !

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHRGH

 

 

Gros bisous les loulous,

Cinémathèquement vôtre,

So6

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Drawer 11/07/2014 11:51

T'as critique m'a bien plu et m'a fait sourire.
Merci :)

Présentation

  • : Le blog de saucisse
  • Le blog de saucisse
  • : Vous avez envie de jeter votre armoire normande? Votre parapluie en plastique retourné? L'abat-jour à pompon de mamie Simone? EEEEplàààà! Pas si vite! Appelez moi, je viens les chercher !
  • Contact

Les Boutiques / Where to shop

Sur A Little Market / Mercerie

(cliquez sur les boutiques pour accéder)

 

Saucisseintrinsèque

(Meubles, Déco, et Bijoux)

All Things Natural

(Bijoux et Déco en matériaux naturels)

Saucisse Mercerie

(tissus, matériaux, perles, boutons, création)

 

Sur Etsy

(Click on following links to visit)

 

TheSausage

(Funny Jewelry)

SophieLDesign

(Design, Furniture, Vintage)

All Things Natural

(Natural Jewels and Decoration)

 

 

 

 

 

Recherche

Suis là aussi

6 85a51a549ce5a0c704cc5b274b6df37eSaucisseintrinseque

Clique sur "Go to Facebook"

 

 

ME CONTACTER

PAR MAIL : latanche@hotmail.com

Vous

compteur pour blog