Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 19:38

Chers amis, chères amies,


D'abord je voudrais vous dire merci, parce qu'en gros :

vous êtes supers. Déjà parce que dans un grand

mouvement de solidarité, que dis-je une déferlante, 

des tas de gens se sont précipités sur Facebook

pour m'ajouter comme amie, et ça fait plaisir de voir

votre tête (pour ceux qui auraient pas suivi : tapez

Saucisse Intrinsèque et recevez beaucoup plus de

nouvelles de Saucisse que vous n'auriez jamais voulu

en avoir) ou pour devenir mon fan (pour ceux qui n'au-

raient pas suivi, tapez Saucisseintrinsèque,

la page qui rassemble l'ensemble de mes noooooombreuses

activités, et cliquez juste sur "devenez fan". C'est tout.)

 

Donc en fait, j'ai maintenant au moins 13 amis !!!!!!!

Mais moi, plus que le nombre, c'est les commentaires

que vous faites quand vous m'ajoutez, du genre "Saucisse tu

es super" ou "continue Saucisse on est avec toi" ou "Merci

Saucisse pour les bons moments devant mon ordi" que j'adore.

Et ça, les amis, ça me va directement tout droit au chaud

dans mon petit coeur.


Je vous le dis avec ma petite larme à l'œil, vous savez,

parce que c'est vrai. Ca fait longtemps que j'ai pas publié

dans cette rubrique, mais là, pour le coup, je vous mets tous

directement dans le même panier, celui des "Personnes

Formidables".

Oui oui,

vous êtes tous mes petits PF. Donc, tout d'abord, un grand

merci et un gros bisou. Ravie de vous faire rigoler, et aussi,

parfois de vous émouvoir. Mais refermons la parenthèse.

 

Oui car je peux aussi, vous le savez, être TRRRRREEEES

méchaaaaante ... HIN HIN HIN HIN.

Par exemple, j'aime bien faire mariner les gens ...

(Certains mecs pourrons d'ailleurs vous renseigner à ce sujet ...)

Et là, j'ai décidé que PUISQUE c'est l'objet du mois que vous

attendez, faudra encore attendre HYARK HYARK bien fait !

(Et ça n'a rien à voir avec le fait que je suis en panne d'objet

du mois, hein, pas du tout, pfouuulà mais non qu'est-ce que

vous allez imaginer.)

 

En fait, en ce moment je stresse donc je ne dors pas, et

vous savez ce qui se passe quand je ne dors pas ? Hein?

Vous savez ce qui se passe?

Vous avez bien une pôtite idée? Non ?

Eh ben, quand j'ai des insomnies j'écris des contes, la nuit.

En fait, c'est un moment privilégié, je suis à moitié dans le

gaz, donc je ne sais pas trop si ce que j'écris est un rêve

que j'ai fait ou si c'est la réalité.

Mais bref, mon cerveau embrumé "pond" quelque chose !

Donc, ben... faut bien que ça serve, alors... Je vous le sers

tout chaud ... Ce coup-ci c'est comme une parabole, je sais

pas ce que vous pourrez en faire, mais moi je sais pourquoi

j'ai fait ce rêve. Bonne lecturche ...

 

So6

 

 

 

 

                   Le Trésor Perdu.

 



Chapitre 1.

Il était une fois un pirate, qui voguait sur les mers.
Le pirate voguait, mais il ne savait pas trop à la recherche de

quoi il était.
En tant que pirate, il lui semblait qu'il aurait dû être à la recherche

d'un trésor.

Un jour, en accostant sur une île qu'il n'avait pas encore visitée

jusque là, il aperçut un coffre scellé qui gisait là, sur la plage.
Tout excité, il se mit en quête d'un objet qui lui permette d'ouvrir

le coffre.
C'était la première fois qu'il trouvait un coffre, scellé de surcroît,

et qui scintillait de mille feux au soleil.
Il le convoitait.
Surtout, il convoitait ce qu'il y avait à l'intérieur. Il s'imaginait

qu'il devait y avoir là un fabuleux trésor, en tous cas si le contenu

était aussi magnifique que l'extérieur, qui était tout recouvert

de ferronneries ouvragées de grand prix.

Mais le coffre refusait de s'ouvrir.
Il avait beau essayer de le forcer par tous les moyens, il

n'arrivait pas à faire céder son cadenas, et cela le rendait fou

à lier : il faisait des danses autour du coffre, s'acharnait, essayait

tout ce qu'il pouvait trouver pour l'ouvrir, en vain. Le coffre

continuait à étinceler au soleil, comme un fruit défendu.
A la fin, le pirate alla s'abriter un peu plus loin sous les feuilles
d'un grand arbre tropical, car un lourd orage s'annonçait.

Epuisé, il s'endormit.

Il fut réveillé par le bruit du tonnerre : un coup de foudre le fit

sursauter.
Puis des pluies torrentielles s'abattirent sur l'île. Lorsque l'orage

fut terminé, et que le soleil recommença à darder ses rayons,

le pirate sortit de sa cache pour aller voir ce qu'il était advenu

du coffre.

Quelle ne fut pas sa surprise, de voir que la foudre avait ouvert

le coffre !
Mais grande fut sa déception, car il vit que le magnifique coffre

était vide.

Chapitre 2
.

Le pirate, déçu, repartit voguer sur les mers.
Au matin du douzième jour, il accosta à nouveau sur une île.
Il croyait être arrivé au même endroit, car il y avait aussi un

coffre sur le sable fin de la plage.
« Incroyable, se dit-il. Encore ! »

Il s'approcha, mais il ne s'agissait pas du même coffre, celui-

ci était plus petit que le premier, et il était aussi légèrement

entrouvert.
« Incroyable ! » Se dit le pirate. Il l'ouvrit.

A l'intérieur, d'énormes agates et des pierres précieuses de

toutes sortes, ainsi que des louis d'or, étaient amoncelés.

Le pirate n'en croyait pas ses yeux.
Mais qui avait donc pu abandonner là un tel trésor? Comment

se faisait-il que personne ne s'en soit encore emparé?
Il regarda alentours. Personne. « C'est incroyable », se dit-il.
Qu'elles étaient les chances pour que lui, un pirate, tombe sur

un trésor oublié sur une île déserte, qui n'appartenait à personne?

Il se réjouit.

Le soir, il fit un grand feu et dansa autour du trésor.
Quelle joie ! Il avait trouvé un trésor ! Il était riche ! Il pouvait

rentrer chez lui à présent ! Peut-être s'achèterait-il une maison?

Ou un autre bateau plus grand, plus beau.
Il s'endormit, en rêvant à toutes les belles choses que le trésor

lui permettrait de faire.

Mais lorsqu'il se réveilla, le pirate avait mal à la tête. Sans doute

avait-il trop bu de rhum la veille, mais il lui semblait qu'il n'y avait

pas que cela.
Il était de mauvaise humeur. « C'est la faute à ce maudit trésor »,

maugréa-t-il. Et il donna un coup de pied dans le coffre, faisant

tinter et tomber une agate ou deux sur le sable. « Ce trésor va

me priver de ma liberté », pensa-t-il.

Et, comme d'autres pirates avant lui, le pirate décida de ne pas

prendre le trésor, et de ne pas rentrer chez lui.

Chapitre 3


Lorsqu'il fut en mer, et bien loin de l'île, le pirate fut pris de

remords. Qu'est-ce qui lui avait pris?  Quelle chance y avait-il

pour qu'une occasion pareille se représente? Ses ancêtres

avaient fait parler les armes et couler le sang dans l'espoir de

trouver un tel trésor, en vain. Ils avaient tous fini pauvres

comme job, et pendus haut et court.
Et lui, il en trouvait un, mais il le laissait à la merci de la mer

et des crabes? Qu'est-ce qui n'allait pas chez lui?
Bon sang! pensa-t-il. Quel imbécile je fais ! Il faut que j'y

retourne !

Retrouver l'île lui prit des jours et des jours. Il se trompait sans

cesse de direction. Puis, il essuya des tempêtes.
Un jour enfin, la plage tant recherchée apparut devant la proue

de son navire. Il était tellement impatient de retrouver son trésor,

qu'il se jeta à l'eau et nagea jusqu'au rivage, sans attendre

d'avoir pied.

De loin, il voyait le petit rectangle rouge du coffre se détacher

sur la grande étendue blanche et cristalline du sable. Il lui tardait

de prendre ces petites pierres étincelantes dans ses mains, et de

se sentir comblé, un homme riche à nouveau.

Mais lorsqu'il arriva et se pencha sur le coffre, il vit que celui-ci

était vide : quelqu'un d'autre avait dû passer par là.

Le pirate pleura amèrement de sa déconvenue.
Mais il en tira les leçons pour plus tard : la prochaine fois que je

trouverai un trésor, se dit-il, je ne laisserai personne s'en approcher,

et il sera à moi.
La liberté n'est un trésor que si elle est partagée, et le vrai trésor est

d'avoir un port où accoster.

Et sur ce, un peu triste, le pirate repartit voguer sur les mers.

                                                       FIN

 

 

 

Ce conte est dédié à tous les @%&◊# pirates de ce monde, en espérant qu'il vous fera réfléchir...

(Si tant est qu'un pirate réfléchit.)


©Copyright Saucisse 2010

 

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

kris 28/03/2017 18:05

merci pour cette histoire

Eliane Marny 18/07/2011 12:12



Bonjour So6,


Comme promis, j'ai dit votre conte du "Trésor perdu" à Saint Sébastien sur Loire (près de Nantes) devant une trentaine de personnes le 2 juillet dernier : ça s'est très bien passé, les
spectateurs étaient ravis... sauf que je me suis un peu plantée à la fin, j'étais trop excitée. Fin que j'ai dite : la moralité de cette histoire, c'est qu'il ne faut pas toujours croire le
dicton qui dit : "tout arrive à point à qui sait attendre" mais suivez bien mon conseil : "dès qu'elle se présente, sachez saisir votre chance".


D'autre part et comme prévu, j'ai redis votre conte à la radio sur Alternantes fm dans une autre émission que la mienne où j'ai été intervieuwée en même temps qu'une collègue conteuse. Elle va
passer 3 fois sur les ondes ces jours çi à partir de ce soir lundi 18/07 à 19h13. Elle est déjà en ligne à écouter sur le site d'Alternantes, dans les actualités, rubrique :"Zig Hospi : Eliane
Marny et Jocelyne Briec, conteuses" : http://www.alternantesfm.net (descencdre un petit peu dans la page d'accueil de ce site).


Encore bravo pour votre talent et bonnes vacances à vous !



saucisse 19/07/2011 16:40



Coucou Eliane, c'est à vous que je dis bravo, et surtout un grand merci d'avoir raconté mon histoire et de la partager ! c'est super. J'ai mis un petit lien vers
l'émission sur mon blog. Bonne continuation et merci encore !!! Bises, So6



Eliane Marny 10/06/2011 19:06



Bonjour So6 : je ne pouvais rêver meilleure réponse que la votre : merci ! Bien sûr, je ne manquerai pas de vous donner les heures et jours de passage de l'émission dans laquelle je dirai votre
conte et puis vous dirai comment les spectateurs de Saint Sébastien ont "reçu" votre conte. Mais pour cela, je dois en discuter d'abord avec les membres de mon association lvendredi prochain. Je
vous tiens au courant... et encore merci. Bravo pour votre blog et toutes ces belles photos !!



Eliane Marny 10/06/2011 00:50



Bonjour (ou bonsoir) So6. Je suis conteuse dans un association proche de Nantes, également lectrice sur une radio associative nantaise  (voir mon blog)... et aussi parfois insomniaque !!
Toujours à la reherche d'une histoire à raconter ou à lire !! Je cherche une histoire inédite de trésor pour la conter à un spectacle devant de vrais gens le 2 juillet 2011 prochain à l'issue
d'une chasse au trésor organisée dans l'agglomération de Saint Sébnastien sur Loire, puis pourquoi pas la conter une 2ème fois, le 6 juillet qui suit, à la radio et devant des enfants
hospitalisés au CHU de Nantes (sur l'émission de mon collègue animateur Daniel pour l'émission Zig Hospi). Votre histoire de "Le trésor perdu" m'a bq plu... mais pas la fin qu'il faudrait à mon
avis remanier : me permettez vous de conter votre histoire  sur Alternantes fm dans l'émission ZIg Hospi en vous citant tout en me permettant de changer légèrement la fin ? Bon courage et à
bientôt !



saucisse 10/06/2011 13:53



Chère Eliane, c'est avec un grand plaisir que je vous confie mon conte du trésor perdu : vous pouvez tout à fait modifier la fin, je serais d'ailleurs heureuse d'entendre la votre!... ça me
ferait très plaisir que vous le lisiez à des gens car les contes sont faits pour être vivants et partagés ! J'adorerais vous écouter le lire à la radio, alors n'hésitez pas à me repréciser quand
et où je pourrais le faire ! Merci pour votre interet et pour ce que vous faites pour les enfants.  Des bises, So6



babypouf 29/04/2010 20:38



"la vie est un vaste bluff"disait mon pére ... "et moi le premier" je rajoute !


Cela dit on fait quoi ? ...



babypouf 28/04/2010 21:24



Il y a des trésor dans tout les coffres que je vois, voilà ce que je me dis sans chercher à les ouvrir de crainte qu'ils ne s'en aille inopportunément.


Ca me rappelle un des rares poemes que je connais un peu ...je devais sans doute avoir à l'apprendre PAR COEUR ! : "la vie est un bal où vont masques et bergamasques". ... pas trés
parlant comme citation ! me souvient même pas du reste du titre et de l'auteur !


 



saucisse 29/04/2010 19:02



Faire des fautes d'orthographes et en même temps citer du Verlaine, on me l'avait jamais faite celle-là.


M'est avis que tu t'y connais en masques ...  bises so6






nicola campagne 27/04/2010 00:39



euh!! je suis désolée la so6 mais je viens de voir l'heure, je me disais bien que j'avais les yeux qui commençaient à piquer, alors je ne me sens pas la pêche pour lire ton conte là, tout de
suite, maintenant. je ne suis pas insomniaque môa! mais promis je vais reviendre et je le liari car j'aime bien ta façon d'écrire. j'avais bien aimé celui que tu avais écris quand tu étais dans
le sud, tu sais là où il fait chaud, et beau et où il y a la mer pas loin!


donc sur ce, je te fais un gros poutou et je te dis à chao!!



FabinuRududu 24/04/2010 13:43



Merci Miss So! Ben je savais déjà que tu étais un trésor, mais je trouvais que tu avais du mal à t'en apercevoir ( cf le blogch autour du mondch )...Certainement que tu n'as pas rencontré que des
"pots vides": j'ai pour coutume de dire que les hommes que j'ai aimés et qui m'ont aimée ont chacun participé un peu à m'aider à devenir celle que je suis aujourd'hui, à me réaliser ( soit en
réaction à ce qu'ils étaient/ ou ce qu'on vivait ensemble, soit en adéquation avec...)... De mon point de vue, c'est un peu comme si chacun avait apporté sa pierre à l'édifice de ma vie...après,
j'ai une grande faculté à ne garder que le bon, le meilleur, et à laisser le reste s'éparpiller dans l'Univers Interstellaire... Est-il si important de rencontrer un Roi, un Pirate, un Berger ou
un Mendiant ( je ne parle pas de la gourmandise choco/fruits secs, pask celui-là, faut se le croquer direct! )? M'est avis que l'Univers/ le Ciel/Dieu/le Destin ( au choix selon les croyances et
référentiels de chacun, que je ne veux heurter ) nous envoie (nt ) ce que nous pensons vraiment mériter, dans le secret de notre coeur; aussi, en travaillant simplement sur la façon dont nous
nous considérons réellement pouvons nous nous préparer à recevoir le meilleur ( mais c'est du boulot, hein!!;o), en voyant au delà des apparences...


Bon, après ce tit cours de leçon de choses, j'ai bien mérité de tomber dans un paquet de bonbecs, moi :oD


 



FabinuRududu 24/04/2010 01:01



Ah, ma Soso à roulettes!...On a toutes eu dans notre vieun beau mec qui nous avait électrisées, mais qui sonnait aussi creux qu'une cloche de Paque, et on a toutes eu la
pétoche-à-fonds-les-ballons de perdre notre liberté en s'engageant ... Et oui, le dehors n'est pas forcément garant de ce qu'il y a à l'intérieur... Mais malgré les tempetes, je suis certaine que
bientot, ce gentil pirate va trouver à nouveau un trésor magnifique; et cette fois-ci, fort de son expérience, enrichi par elle, il saura écouter et son coeur ET sa raison, qui pour une fois
seront d'accord, et il deviendra ainsi merveilleusement riche de ce qu'il aura trouvé!


Au fait, je ne vais pas ni sur Fb ni sur Twitter, je suis un pneu allergique! Mais vraiment, je me dis que Internet a de supers cotés, puisqu'ainsi, je sais que tu existes...Mila muxu et bon
we!:o)



saucisse 24/04/2010 13:02



Ah dis donc c'est marrant, tu as lu mon conte à l'envers, car moi dans l'histoire je ne suis pas le pirate mais le deuxième coffre ! En fait ça m'a fait le
relire sous un jour entièrement nouveau : ben oui, pourquoi je deviendrais pas une pirate? Et est-ce qu'en tant que trésor, je devrais désirer être convoitée et emportée par un pirate, au lieu
d'appartenir à un roi? Et est-ce que j'aurais pas peur de l'engagement sans le savoir moi aussi par hasard? J'adore ton commentaire, surtout le début, car c'est exactement ça; en fait, le
problème c'est quand il n'y en a pas qu'un, mais que TOUS les coffres que j'ai rencontrés étaient vides ! Mais c'est encourageant de se dire qu'on est pas toute seule à vivre ça, ou à l'avoir
traversé... En tous cas moi aussi je suis contente d'avoir internet pour t'envoyer d'énormes cyber-bisous, je te souhaite un trrrrrès bon weekend plein de soleil.  Amitiés xxxxxxx
so6



Juliette 23/04/2010 10:19



Voici encore un aperçu de tes talents. Tu aurais pu te contenter de compter des moutons, ou des vaches, ou des mecs à poil, bref, ton insomnie est créatrice et ce n'est pas donné à tout le monde.
Oui, pasque la majorité des gens que je connais et qui sont atteints d'insomnies, soit ils lisent, soit ils font le ménage...


Bonne journée et à très bientot!!


 



Présentation

  • : Le blog de saucisse
  • Le blog de saucisse
  • : Vous avez envie de jeter votre armoire normande? Votre parapluie en plastique retourné? L'abat-jour à pompon de mamie Simone? EEEEplàààà! Pas si vite! Appelez moi, je viens les chercher !
  • Contact

Les Boutiques / Where to shop

Sur A Little Market / Mercerie

(cliquez sur les boutiques pour accéder)

 

Saucisseintrinsèque

(Meubles, Déco, et Bijoux)

All Things Natural

(Bijoux et Déco en matériaux naturels)

Saucisse Mercerie

(tissus, matériaux, perles, boutons, création)

 

Sur Etsy

(Click on following links to visit)

 

TheSausage

(Funny Jewelry)

SophieLDesign

(Design, Furniture, Vintage)

All Things Natural

(Natural Jewels and Decoration)

 

 

 

 

 

Recherche

Suis là aussi

6 85a51a549ce5a0c704cc5b274b6df37eSaucisseintrinseque

Clique sur "Go to Facebook"

 

 

ME CONTACTER

PAR MAIL : latanche@hotmail.com

Vous

compteur pour blog